Quimper, Pointe du Raz et Douarnenez

Tout est dans le titre. Nous avons profité d’une météo encore clémente (il parait que cela change dès demain) pour flâner à ces trois endroits. On a commencé par Quimper: ses rues commerçantes encore endormies le lundi matin, ses maisons à colombages, sa cathédrale…

Petite place (une placette, en fait) à Quimper
Petite place (une placette, en fait) à Quimper
Quimper sa (schieve) cathédrale
Quimper sa (schieve) cathédrale

A l’intérieur, la nef n’est pas alignée avec le chœur; c’est ce qui fait la particularité de cette cathédrale.

 

Le vitrail de JJ
Le vitrail de JJ

Direction la Pointe du Raz, à l’extrémité ouest du Finistère. Tout est fait sur le site pour canaliser les pas des visiteurs afin de préserver la flore du lieu. Lors de notre dernier passage, c’était effectivement beaucoup plus aride…

Au bout de la Pointe du Raz
Au bout de la Pointe du Raz
La Pointe, le phare, ...
La Pointe, le phare, ...
Un "kern" (inoukchok en canadien)
Un "kern" (inoukchok en canadien)
Peu de houle aujourd'hui
Peu de houle aujourd'hui

A Douarnenez, il y a trois ports, dont un de pêche qui fait transiter, parait-il, un cinquième des thons pêchés dans le monde. « Tof! » s’était-on (ha, ha!) dit… Mais nous n’avons pas pu apercevoir un seul thonier 🙁

A défaut de thonier...
A défaut de thonier...

 

 

2 réflexions sur « Quimper, Pointe du Raz et Douarnenez »

  1. J’aurais écrit « cairn ». Si PIR passe par là, il confirmera sans doute.

    Avez-vous goûté la spécialité locale: le thon au thé? Ou l’ont-ils ôtées?

  2. Que le honte (oh, presque une anagramme) soit sur moi:
    « L’ont-il ôtée (la spécialité) » ou « L’ont-ils ôté (le thon) » mais pas « L’ont-ils ôtées ».
    Je vous demande parthon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *