Angkor une fois…

De tous nos voyages, nous avons toujours considéré qu’Angkor était notre #1… Notre redécouverte d’aujourd’hui avec Ay Pharinin, notre guide, fut une très belle journée!

Entrée par la porte sud, bordée de deux serpents retenus, d’un côté par des géants et, de l’autre, par des monstres. La porte en elle-même est surmontée d’une représentation de quatre visages de bodhisattva, qui regardent vers les quatre points cardinaux, afin de démontrer aux ennemis potentiels de la cité l’omniprésence de ceux qui la protègent.

Nous avons ensuite pris le chemin de Bayon, temple hindouiste et bouddhiste avec 54 tours représentant chacune 4 figures de bodhisattva et contenant des longs pans de murs recouverts de « fresques » sculptées dans les blocs de grès.

Le temple suivant était celui de Baphun. On ne pouvait pas visiter celui-là. A l’arrière, une énorme représentation de Bouddha récemment reconstituée, en blocs de grès.

Nous avons ensuite visité un des temples les plus impressionnants: Ta Phrom. Il l’est à cause de (ou grâce à) ses fromagers, les arbres qui ont poussés quand le temple a été laissé à la jungle… Dans le cas de celui-ci, les experts ont estimé que les dégâts seraient plus importants si ont tentait de dégager le temple des arbres… On les a donc laissés.

La terrasse des éléphants fut notre étape suivante. C’est là qu’avaient lieu toutes les parades, spectacles et feux d’artifices donnés pour le roi et pour le peuple d’Angkor.

Angkor est née entre le IXème et le XIIIème siècle. A son apogée, vers le XIème, Angkor comptait 120000 habitants dans ses murs, et un peu plus d’un million intra et extra-muros. La majorité des temples sont hindouiste et / ou bouddhiste. Actuellement, 95% de la population cambodgienne est bouddhiste; les 5 autres pourcents sont les catholiques, les musulmans, les hindouistes et les animistes. Ceci étant dit, les bouddhistes sont aussi souvent hindouistes et / ou animistes; il ne voient aucune contradiction ou aucun problème à faire cohabiter ces religions sous un même toit…

Notre après-midi a été consacrée à la visite de Angkor Wat: les longues galeries couvertes de bas reliefs, les plafonds moulurés, les 5 tours caractéristiques du lieu, les apsaras (danseuses). L’occasion aussi de faire des photos avec lpcr, la guide…

La soirée se termine par un spectacle de danse khmère malheureusement très décevant. Nous avions gardé un excellent souvenir de notre précédente expérience mais le spectacle choisi pour ce soir était donné dans un cadre beaucoup moins agréable (fréquenté par des cars entiers de touristes bruyants et fort peu disciplinés 🙁 )

[Les commentaires des photos, bientôt; plus le courage, ce soir… désolé]

Ce contenu a été publié dans Siem Reap / Angkor. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Angkor une fois…

  1. Yves dit :

    (fréquenté par des cars entiers de touristes bruyants et fort peu disciplinés 🙁 )

    Sûr que c’étaient des colonies de vacances de petite russes (Ref: voir autre blog de non-voyage qui évoque un épisode similaire)

  2. DUF dit :

    C’est la première fois que je vois un type traumatisé par une histoire qu’il s’est lui-même inventé. Je conseillerais un non-voyage à Moscou comme catharsis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *